L’ABANDONNER À DIEU

Corrie ten Boom, une des héroïnes d’une génération ayant grandi après la Seconde Guerre mondiale, lui a laissé un héritage de piété et de sagesse. Victime de l’occupation des Pays-Bas par les nazis, elle a survécu pour raconter l’histoire de la foi et de la dépendance envers Dieu dont elle a fait preuve durant une période horriblement douloureuse. Voici ce que Corrie a déclaré un jour : « J’ai tenu bien des choses entre mes mains et je les ai toutes perdues ; mais tout ce que j’ai mis entre les mains de Dieu, ça, je le possède encore. » Le deuil n’avait aucun secret pour Corrie. Elle a perdu sa famille, ses biens et des années de sa vie aux mains de gens haineux. Elle a néanmoins appris à se concentrer sur ce que l’on pouvait gagner spirituellement et émotionnellement en remettant tout entre les mains de son Père céleste. Que signifie cela pour nous ? Que devrions-nous mettre entre les mains de Dieu pour qu’il le préserve ? Tout , selon le récit du jeune riche dans Marc 10. Il avait l’abondance entre ses mains, mais lorsque Jésus lui a demandé de la lui abandonner, cet homme s’y est refusé. Il a conservé ses biens et a négligé de suivre Jésus. Résultat : il « s’en alla tout triste » (v. 22). À l’instar de Corrie ten Boom, nous pouvons trouver l’espoir en remettant tout entre les mains de Dieu, puis en lui confiant les résultats. Dave - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire