LE BLUFF D’UN OPOSSUM

L’opossum est connu pour sa capacité à faire le mort. Ce faisant, son corps s’affaiblit, sa langue pend à l’extérieur et son rythme cardiaque diminue. Au bout d’une quinzaine de minutes, l’animal se ranime. Fait intéressant : des experts animaliers ne croient pas que l’opossum fasse le mort dans le but d’échapper à un prédateur. Selon eux, il feint involontairement lorsqu’il se sent dépassé et angoissé ! Or, à la fin de son règne, le roi Saül a réagi au danger de façon similaire. Saül « tomba à terre de toute sa hauteur, et les paroles de Samuel le remplirent d’effroi ; de plus, il manquait de force » (1 S 28.20). Cela s’est produit parce que le prophète Samuel lui a dit que les Philistins allaient attaquer Israël le lendemain sans que le Seigneur vienne au secours de son peuple. Étant donné que la vie de Saül avait été marquée par la désobéissance, l’imprudence et la jalousie, Dieu ne le guidait plus (v. 16) et il s’efforcerait donc en vain de se défendre et de défendre les Israélites (v. 19). Il se peut qu’à cause de notre rébellion ou des difficultés de la vie, nous traversions une période de faiblesse et de désespoir. Bien que l’angoisse puisse nous voler notre force, Dieu peut nous la redonner si nous nous confions en lui (És 40.31). Après tout, « il ne se fatigue point, il ne se lasse point » (v. 28), et il est prêt à venir à notre aide en renouvelant nos forces lorsque nous ne parvenons plus à avancer. Jennifer - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire