LE LION QUI JAPPE

Les visiteurs d’un jardin zoologique se sont offusqués d’entendre le « lion d’Afrique » se mettre à japper plutôt qu’à rugir. Le personnel du zoo a alors déclaré qu’il avait déguisé en lion un mastiff du Tibet – un chien de grande taille – parce qu’il ne pouvait se permettre d’adopter un vrai lion. Nul besoin de vous dire que la réputation de ce zoo s’en est trouvée entachée et que les gens y penseront désormais à deux fois avant d’aller le visiter. La réputation est une chose fragile ; une fois qu’elle est ternie, il est difficile de la restaurer. Il n’est pas rare que l’on sacrifie sa réputation sur l’autel du pouvoir, du prestige ou du profit. Or, comme nous ne sommes à l’abri de rien, la Bible nous rappelle ceci : « La réputation est préférable à de grandes richesses » (Pr 22.1). Dieu dit ainsi que nous devons accorder de la valeur non pas à ce que nous possédons, mais à qui nous sommes. Socrate, philosophe grec de l’Antiquité, a déclaré que le moyen de se faire une bonne réputation consiste à faire le nécessaire pour devenir ce que l’on désire sembler être. En tant que disciples de Jésus, nous portons son nom. En raison de son amour pour nous, nous cherchons à marcher d’une manière digne de lui, à lui ressembler par nos paroles et nos actions. Si nous échouons, il nous relève grâce à son amour. Notre exemple donne à notre entourage le désir de louer le Dieu qui nous a rachetés et transformés (Mt 5.16), car le nom du Seigneur est digne de gloire, d’honneur et de toute louange. Cindy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire