LE PETIT GÉANT

L’ennemi géant avance à grandes enjambées dans la vallée d’Élah. Sa taille est de 2,75 m. Son armure, qui comporte plusieurs petites cuirasses en bronze, brille sous le soleil. Sa lance est entourée de cordes, afin de la faire tournoyer dans l’air, de lui permettre de parcourir une plus grande distance et d’être plus précise. Goliath semble invincible. David sait toutefois ce qu’il a à savoir. Même si Goliath a l’apparence d’un géant et se comporte comme tel, il n’est rien comparé au Dieu vivant. La bonne conception que David a de Dieu le rend capable de faire la part des choses. Il voit en Goliath quelqu’un qui défie l’armée du Dieu vivant (1 S 17.26). Il se présente avec assurance devant Goliath dans ses vêtements de berger, armé uniquement de son bâton, de cinq pierres et d’une fronde. Son assurance repose non pas sur ce qu’il possède, mais sur celui qui est avec lui (v. 45). Quel « Goliath » affrontez-vous actuellement ? Il peut s’agir d’une situation impossible au travail, d’une difficulté financière ou d’une relation rompue. Avec Dieu, tout devient petit par comparaison. Il n’y a rien de trop grand pour lui. Les paroles de Charles Wesley, auteur de cantiques, nous rappellent ceci : « La foi, la foi puissante, la promesse la voit et ne se préoccupe que d’elle ; elle se rit des impossibilités et crie que cela se fera » (Traduction libre). Si telle est sa volonté, Dieu peut vous délivrer, et cela, de manière inattendue. - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire