CHERCHER, ET NON SE CACHER

Lorsque notre fille était encore trop jeune pour marcher et ramper, elle s’est créé un moyen de se cacher des gens quand elle voulait qu’on la laisse seule ou avoir gain de cause. Elle se fermait tout simplement les yeux. Kathryn se disait que, si elle ne voyait personne, personne ne la voyait non plus. Elle employait cette tactique dans son siège de voiture lorsqu’un inconnu tentait de la saluer ; elle s’en servait dans sa chaise haute lorsque sa nourriture lui déplaisait ; elle y avait même recours lorsqu’on lui annonçait que l’heure du coucher était venue. Jonas a usé d’une stratégie d’adulte pour se cacher, mais qui ne s’est pas révélée plus efficace que celle de notre fille. Lorsque Dieu lui a demandé de faire une chose à laquelle il se refusait, Jonas s’est enfui en direction opposée. Il n’a toutefois pas tardé à se rendre compte qu’il n’y avait nulle part où Dieu ne pouvait le retracer. En fait, la Bible abonde en histoires racontant que Dieu a trouvé des gens qui ne désiraient pas nécessairement se faire trouver (Ex 2.11 – 3.6 ; 1 R 19.1-7 ; Ac 9.1-19). Il se peut que vous ayez tenté de vous cacher de Dieu ou même cru que Dieu ne pouvait pas vous voir. Sachez une chose : si Dieu voit et entend la prière d’un prophète rebelle dans le ventre d’un gros poisson, c’est qu’il peut vous voir et vous entendre n’importe où, peu importe ce que vous avez fait. Cette réalité, qui n’a rien pour vous inquiéter, est en fait d’un grand réconfort. Dieu est toujours là, et il se préoccupe de vous ! Randy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire