LE BON FONDEMENT

J ’ai de mauvaises nouvelles pour vous , m’a annoncé le constructeur qui rénovait une vieille maison dont j’avais hérité. « Lorsque nous nous sommes mis à modifier la partie arrière du garage pour vous en faire un bureau, nous avons constaté que les murs étaient presque sans fondations. Nous devrons les démolir, creuser de bonnes fondations et recommencer. » « Est-ce vraiment nécessaire ? », lui ai-je demandé d’un ton suppliant, en calculant silencieusement les frais supplémentaires. « Ne pourriez-vous pas simplement les réparer ? » Le constructeur est toutefois resté sur ses positions. « À moins que nous creusions suffisamment, l’inspecteur en bâtiment n’approuvera pas les travaux. De bonnes fondations s’imposent. » Les bonnes fondations font toute la différence entre une chose durable et une chose temporaire. Jésus savait que, même si les fondations sont invisibles, elles sont d’une importance capitale pour la robustesse et la stabilité de la maison (Mt 7.24,25), surtout lorsqu’elle subit les intempéries. Connaissant le cœur de ses auditeurs, il savait également qu’ils seraient tentés d’opter pour la solution facile, de trouver des raccourcis ou de faire les choses à moitié pour atteindre leurs objectifs. Il est ardu de bâtir sa vie sur de bonnes fondations, mais la vérité divine est le seul rocher de fondation sur lequel il vaut la peine de construire. Lorsque les tempêtes de la vie frappent, les maisons bâties sur Christ et qu’il protège tiennent fermement debout. Marion - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire