AMERTUME TENACE

Durant la Seconde Guerre mondiale, la famille de Corrie ten Boom était propriétaire d’une boutique d’horlogerie aux Pays-Bas et travaillait activement à protéger les familles juives. Toute la famille ten Boon a fini par être envoyée dans un camp de concentration, où le père de Corrie est mort dix jours plus tard. Betsie, sa sœur, y est morte elle aussi. Tandis que Betsie et Corrie étaient ensemble dans ce camp, la foi de Betsie a contribué à fortifier celle de Corrie. Cette foi a amené Corrie à pardonner même aux hommes sans merci qui lui ont servi de gardiens pendant son emprisonnement. Tandis que la haine et la soif de vengeance continuaient de détruire de nombreuses vies bien longtemps après la fermeture des camps de concentration, Corrie connaissait la vérité : la haine blesse plus celui qui hait que celui qui est haï, aussi justifiée puisse-t-elle sembler être. Comme cela a été le cas de Corrie, nous avons tous l’occasion d’aimer notre ennemi et de choisir le pardon. Le pardon n’excuse pas l’offenseur, mais en pardonnant nous manifestons Christ au monde. « Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ » (Ép 4.32). Tandis que l’Esprit bâtira en vous un endroit où les autres peuvent voir le Sauveur, Dieu vous aidera à renoncer à toute amertume. Randy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire