DANS QUEL CAMP ÊTES-VOUS ?

Au cœur de la guerre de Sécession, un des conseillers du président Lincoln a déclaré qu’il était reconnaissant de ce que Dieu prenait le parti de l’Union. Ce à quoi Lincoln a répondu : « Monsieur, ce qui m’intéresse, ce n’est pas de savoir si Dieu est dans notre camp ; ma plus grande préoccupation, c’est d’être dans celui de Dieu, car Dieu a toujours raison. » Quel grand défi à relever pour nous qui présumons que Dieu est là pour appuyer nos projets, nos perspectives, nos décisions et nos désirs ! Reste que la réponse de Lincoln nous rappelle qu’il se peut que nos meilleurs projets ne se rapprochent même pas des désirs de Dieu. Selon ses supplications, il est évident que le psalmiste désire être dans le camp de Dieu « Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! […] Regarde si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l’éternité » (Ps 139.23,24). Lorsque nous suivons l’exemple du psalmiste en nous « [approchant] de Dieu » (73.28), nous pouvons avoir l’assurance d’être dans son camp, tandis que son Esprit nous aide à mesurer chacune de nos pensées et de nos actions selon ses voies, qui sont toujours les bonnes. Ainsi, posons-nous la question : Sommes-nous dans le camp du Seigneur ? Être dans son camp revient à refléter son amour envers le monde qui nous entoure dans nos interactions avec les autres. Nous pardonnerons, nous traiterons les autres de manière juste et nous rechercherons la paix. Les voix de Dieu sont toujours les meilleures. Joe - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire