LES MERVEILLES DU CŒUR

Notre cœur bat à un rythme d’environ 100 000 battements par jour, injectant ainsi du sang dans chacune des cellules de notre corps. Cela totalise environ 35 millions de battements par année et 2,5 milliards de battements au cours d’une vie moyenne. La médecine nous indique que toute contraction est semblable à l’effort qu’il faudrait déployer pour tenir une balle de tennis dans la paume de sa main et la serrer bien fort. Pourtant, aussi étonnant que notre cœur puisse être, il ne constitue qu’un seul exemple du monde naturel créé pour nous révéler quelque chose au sujet de notre Créateur. Voilà l’idée qui sous-tend l’histoire d’un homme du nom de Job. Brisé par une montagne de problèmes, Job s’est senti abandonné. Lorsque Dieu a fini par lui parler, il n’a pas dit à Job pourquoi celui-ci souffrait. Le Créateur ne lui a pas dit non plus qu’un jour il souffrirait pour lui. Au lieu de cela, il a attiré l’attention de Job sur une série de merveilles naturelles qui ne cessent de nous murmurer – et parfois de nous crier – une sagesse et une puissance de beaucoup supérieures aux nôtres (Job 38.1-11). Quelles leçons pouvons-nous donc tirer de la complexité de ce muscle acharné au travail qu’est le cœur ? Il se peut que le message soit semblable au son des vagues léchant le rivage et aux étoiles qui scintillent silencieusement dans le ciel nocturne. La puissance et la sagesse de notre Créateur nous donnent raison de mettre notre foi en lui. Mart - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire