MES AMIS ET MOI

Jean Chrysostome (347-407), l’archevêque de Constantinople, a dit ceci au sujet de l’amitié : « Ainsi va l’amitié, elle nous fait aimer les lieux et les saisons ; car comme […] les fleurs laissent tomber leurs douces feuilles au sol autour d’elles, ainsi les amis procurent des faveurs là même où ils résident. » Jonathan et David illustrent la douceur d’une véritable amitié. La Bible rapporte le lien intime et immédiat qui les a unis l’un à l’autre (1 S 18.1). Ils ont entretenu leur amitié en démontrant leur loyauté l’un envers l’autre (18.3 ;20.16,42 ; 23.18) et ils l’ont nourrie en se préoccupant l’un de l’autre. Jonathan a fait des cadeaux à David (18.4) et a veillé sur lui durant plusieurs périodes difficiles (19.1,2 ; 20.12,13). Dans 1 Samuel 23.16, nous sommes les témoins du moment le plus fort de leur amitié. Lorsque David fuyait le père de Jonathan, « Jonathan, fils de Saül, se leva et alla vers David dans la forêt. Il fortifia sa confiance en Dieu. » Les amis nous aident à puiser notre force en Dieu lorsque nous touchons le fond. Dans un monde où la plupart des relations sont intéressées, soyons le genre d’amis qui se concentrent sur ce qu’ils peuvent donner. Jésus, notre Ami parfait, a démontré pour nous qu’il « n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jn 15.13). Chia - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire