S’ÉGARER

Une étude en ligne menée par un cabinet d’avocats de New York a révélé que 52 p. cent des opérateurs, des courtiers et des placeurs de Wall Street et des autres professionnels des services financiers ont participé à des activités illégales ou croient en venir peut-être à devoir le faire pour réussir dans leur domaine. Les meneurs de cette étude en ont conclu que ces leaders financiers « ont perdu leur boussole morale » et « perçoivent la corruption comme un mal nécessaire ». En encadrant le jeune Timothée, l’apôtre Paul l’a prévenu que l’amour de l’argent et le désir de s’enrichir en avaient conduit certains à s’égarer. Ils avaient cédé à des tentations et s’étaient livrés à de nombreux « désirs insensés et pernicieux » (1 Ti 6.9). Paul a donc considéré « l’amour de l’argent » (et non l’argent en soi) comme une source de « tous les maux » (v. 10), surtout le mal qui consiste à mettre sa confiance dans l’argent plutôt que de dépendre de Christ. En apprenant à voir en Christ la source de tout ce que nous avons, nous puiserons le contentement en lui plutôt que dans les biens matériels. Si nous recherchons la piété plutôt que les richesses, nous aurons le désir d’user de fidélité envers ce que nous avons reçu. Cultivons donc volontairement une attitude de contentement en Dieu et soumettons-nous fidèlement à lui, car notre Pourvoyeur prendra bien soin de nous. Marvin - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire