Demander de la sagesse


La valeur de l’or et de l’argent est montée en flèche au cours des dernières années. Depuis toujours, on accorde extrêmement de valeur à ces métaux précieux. Mais, il y a de cela très longtemps, le jeune roi Salomon a écrit : « Heureux l’homme qui a trouvé la sagesse […] Car le gain qu’elle procure est préférable à celui de l’argent, et le profit qu’on en tire vaut mieux que l’or » (Pr 3.13,14). Au tout début de son règne, Salomon était assez avisé pour demander à Dieu qu’il lui donne de la sagesse (au lieu de l’or ou de l’argent). Il réalisait que son rôle de roi était au-dessus de ses compétences et il a demandé à Dieu un « coeur intelligent » pour gouverner et juger son peuple (1 R 3.7‑9). Et Dieu le lui a accordé (v. 10‑12). Il n’a fallu que peu de temps pour que sa sagesse soit mise à l’épreuve. Deux femmes ont demandé à Salomon de régler un différend d’ordre maternel. Les deux femmes venaient d’accoucher, mais l’un des bébés était mort. Elles prétendaient toutes deux être la mère du bébé vivant (v. 16‑22). Après avoir écouté chacune d’elles, Salomon a demandé qu’on lui apporte une épée, qu’on coupe le bébé en deux et qu’on en donne une moitié à chaque femme (v. 25). Quelle idée scandaleuse, mais tout aussi géniale ! Puisque cela a permis de découvrir qui était la véritable mère. Elle a crié et supplié le roi qu’il donne le bébé à l’autre femme (v. 26). Salomon a su dès cet instant à qui il devait donner l’enfant (v. 27). À notre époque, il est aussi possible d’avoir des décisions difficiles à prendre. L’apôtre Jacques a écrit que si nous avons besoin de savoir quoi faire, nous devrions demander de la « sagesse » à Dieu. L’apôtre savait que Dieu est là pour nous guider si nous nous trouvons dans une situation complexe. Et il ne nous reprochera jamais de lui demander du discernement (Ja 1.5). Dieu ne nous réprimandera pas si nous recherchons sa sagesse afin de gérer une situation difficile. Il s’en réjouit. Soyez sages aujourd’hui ! Jeff - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire