Selon un éminent chercheur du centre médical de l’Université Duke, « si la gratitude était un médicament, ce serait le produit [bénéfique pour la santé] le plus vendu au monde pour guérir tous les organes vitaux. » Pour certains, le fait d’être reconnaissant consiste simplement à vivre en entretenant un sentiment de gratitude – de prendre le temps de reconnaître les choses que l’on a et de se concentrer sur elles, plutôt que sur les choses que l’on aimerait avoir. La Bible amène à approfondir l’idée de la gratitude. La gratitude (qui s’exprime par des louanges) nous amène à reconnaître celui de qui nous viennent nos bénédictions (Ja 1.17). David savait que c’était grâce à Dieu que l’arche de l’alliance avait pu être transportée à Jérusalem en toute sécurité (1 Ch 15.26). Résultat : il a écrit un cantique, empreint de gratitude et de louanges, centré sur Dieu plutôt qu’exprimant simplement la joie immense que lui avait procuré un événement important, et qui commence ainsi : « Louez l’Éternel, invoquez son nom ! Faites connaître parmi les peuples ses hauts faits ! » (16.8.) Ce cantique se poursuit en louant la grandeur de Dieu, en soulignant le salut de Dieu, sa puissance créatrice et sa miséricorde (v. 25-36) Aujourd’hui, nous pouvons vraiment exprimer notre gratitude en adorant le Donateur plutôt que les dons qui nous plaisent. Le fait de nous concentrer sur les bonnes choses de la vie peut profiter à notre corps, mais celui d’adresser nos louanges à Dieu peut profiter à notre âme. Jennifer - Pain Quotidien