Il arrive souvent que l’on demande par sondage à des gens s’ils sont heureux, satisfaits de leur travail ou s’ils profitent de la vie. Je n’ai toutefois jamais entendu parler d’un sondage qui posait la question : « Êtes-vous saint ? » Comment y répondriez-vous ? Un certain dictionnaire biblique définit la sainteté comme « la séparation au profit de Dieu et le comportement convenant à ceux qui sont ainsi séparés ». L’auteur Frederick Buechner a dit que, lorsqu’il s’agit d’écrire au sujet du caractère d’une personne, « il n’y a rien de plus difficile à rendre réel que la sainteté ». À cela, il ajoute que « la sainteté n’est en rien une qualité humaine, comme une vertu. La sainteté n’est… pas quelque chose que les gens font, mais que Dieu accomplit en eux ». Romains 6 présente le cadeau formidable que Dieu nous fait par la foi en Christ : « Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie » (v. 4). Nous recherchons la sainteté au quotidien en nous soumettant avec obéissance à Dieu, plutôt qu’à nos anciennes voies axées sur la satisfaction personnelle : « Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle » (v. 22). Gagnez-vous en sainteté ? Par la grâce et la puissance de Dieu, vous pouvez répondre un « Oui ! chaque jour davantage » retentissant. Pain Quotidien