Il peut nous sembler étonnant que certains enfants ne suivent pas l’exemple de foi en Dieu de leurs parents. On ne s’attendrait pas plus à voir une personne très engagée envers Christ provenir d’une famille où la foi était inexistante. Dans toutes les générations, un choix s’impose à chaque personne. Samuel était un homme de Dieu exceptionnel qui a établi ses deux fils, Joël et Abija, juges sur Israël (1 S 8.1,2). Contrairement à leur père, ils étaient toutefois corrompus et « se livraient à lacupidité, recevaient des présents, et violaient la justice » (v. 3). Pourtant, des années plus tard, nous découvrons que Héman, fils de Joël, a été établi chantre dans la maison de l’Éternel (1 Ch 6.31‑33). Héman, le petit‑fils de Samuel – ainsi qu’Asaph, son bras droit et auteur de nombreux psaumes – a servi le Seigneur en chantant des cantiques de réjouissance (15.16,17). Même si une personne semble indifférente à l’égard de la foi si précieuse pour ses parents, Dieu continue d’oeuvrer en elle. Les choses peuvent changer au cours des années ultérieures, et des semences de foi peuvent germer au cours des générations à venir. Quelle que puisse être la situation familiale de la personne, nous savons que « l’Éternel est bon ; sa bonté dure toujours, et sa fidélité de génération en génération » (Ps 100.5). David - Pain Quotidien