Willie Myrick s’est fait kidnapper dans son entrée de maison lorsqu’il avait 9 ans. Pendant des heures, il a voyagé à bord du véhicule de son ravisseur, sans savoir ce qu’il adviendrait de lui. Pendant ce temps, Willie a décidé de chanter une chanson intitulée « Every Praise » (Chaque louange). Tandis qu’il en répétait les paroles, son ravisseur crachait des blasphèmes et lui ordonnait de se taire. Finalement, l’homme a arrêté son véhicule et a laissé Willie en descendre – sans lui faire de mal. Comme Willie l’a démontré, louer véritablement le Seigneur exige que nous nous concentrions sur les attributs de Dieu, tout en faisant fi de ce que nous craignons, de ce qui va mal dans notre vie et de notre autosuffisance. Les Israélites ont atteint ce degré d’abandon en affrontant leurs attaquants. Tandis qu’ils se préparaient à la bataille, le roi Josaphat a organisé une chorale pour qu’elle avance au pas militaire vers l’armée ennemie, en chantant : « Louez l’Éternel, car sa miséricorde dure à toujours ! » (2 Ch 20.21.) Lorsque la musique s’est fait entendre, les ennemis d’Israël sont devenus confus et se sont mis à s’entretuer. Comme le prophète Jeruel l’avait prédit, Israël n’a eu nul besoin de se battre (v. 17). Que nous ayons une bataille à remporter ou le sentiment d’être pris au piège, nous pouvons glorifier Dieu dans notre coeur, car il est bien vrai que « l’Éternel est grand et très digne de louange » (Ps 96.4). Jennifer - Pain Quotidien