Dans les années 1920, Bobby Jones dominait le monde du golf, même s’il n’était qu’un amateur. Dans un film racontant sa vie, Bobby Jones, naissance d’une légende, il y a une scène dans laquelle un golfeur professionnel demande à Bobby quand il se décidera à arrêter de jouer en amateur pour mettre la main sur le fric comme tout le monde. Jones lui répond en lui expliquant que le mot amateur provient du mot latin amo, qui signifie aimer. Sa réponse était claire : il jouait au golf par amour du jeu. Nos motifs, les raisons pour lesquelles nous faisons ce que nous faisons, font toute la différence. Cela s’applique certainement aux gens qui suivent Jésus‑Christ. Dans la lettre qu’il a adressée à l’Église de Corinthe, Paul nous en donne un exemple. Tout au long de cette épître, il a défendu sa conduite, son caractère et son appel en tant qu’apôtre de Christ. En réponse à ceux qui mettaient en doute les motifs de son ministère, Paul a dit : « Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts ; et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux‑mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux » (2 Co 5.14,15). L’amour de Christ est le plus excellent de tous les motifs. Il amène ceux qui suivent Christ à vivre pour lui, et non pour eux‑mêmes. Bill - Pain Quotidien