Lorsque j’étais enfant, ma semaine d’été préférée était celle que je passais dans une colonie de vacances chrétienne. À la fin de la semaine, je m’assoyais coude à coude avec des amis devant un énorme feu de joie. Assis là, nous discutions de ce que chacun avait appris au sujet de Dieu et de la Bible, et nous chantions. Je me souviens encore que l’une de ces chansons portait sur la nécessité de prendre la décision de suivre Jésus. Son refrain contenait une expression importante : « Aucun retour possible ». Quand Élisée a décidé de suivre le prophète Élie, il a fait une chose incroyable qui lui a rendu difficile, voire impossible, tout retour à son ancien métier de fermier. Après être rentré chez lui et avoir été reçu à un banquet d’adieu, Élisée « revint prendre une paire de boeufs, qu’il offrit en sacrifice » (1 R 19.21). Tournant le dos à son mode de vie, il a brûlé son équipement de labourage. Il a fait rôtir de la viande fraîchement coupée sur les flammes et l’a donnée à manger à toutes les personnes présentes. « Puis il se leva, suivit Élie, et fut à son service » (v. 21). Nous donner à Dieu, qui mérite notre consécration, a souvent un prix. Il faut parfois prendre des décisions difficiles au sujet de nos relations, de nos finances et de notre mode de vie. Reste que rien ne saurait se comparer à ce que nous avons à gagner en continuant de marcher avec Christ. Jésus a dit : « Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera » (Mt 16.25). Jennifer - Pain Quotidien