Lorsque nos enfants étaient jeunes, nous sommes tous allés rendre visite à nos grands‑parents dans le nord du Wisconsin. Là‑bas, la télévision ne captait pas très bien les ondes, mais comme ils n’accordaient pas une grande priorité aux émissions télévisées, cette mauvaise réception leur importait peu. Après avoir vu notre fils Scott tripoter la télévision pendant un moment, celui-ci a demandé avec contrariété : « Qu’est‑ce que vous faites si vous ne captez qu’une seule chaîne et vous n’aimez pas ce qu’elle présente ? » « Tu pourrais toujours l’éteindre », lui ai‑je répondu avec le sourire. Ce n’était pas tout à fait le conseil qu’il espérait obtenir. Et c’est encore plus difficile de le faire de nos jours, surtout lorsqu’il existe tant d’appareils servant à nous divertir, à nous informer et à nous distraire. Il faut parfois simplement tout éteindre et laisser notre esprit se reposer quelque peu. Jésus s’est souvent retiré à l’écart pendant quelques instants, surtout lorsqu’il désirait prendre le temps de prier (Mt 14.13). Il encourageait les disciples à venir eux aussi à l’écart, ne serait‑ce qu’un court moment (Mc 6.31). Ce genre de solitude et de temps de réflexion est bénéfique pour nous tous, car il nous permet de nous approcher de Dieu. Suivez l’exemple et la sagesse de Christ. Venez à l’écart et « reposez‑vous un peu ». Cela fera du bien à votre corps, à votre esprit et à votre âme. Cindy - Pain Quotitidien