Un ami m’a parlé d’un groupe de personnes qui sont fortement liées dans leur foi en Christ. L’une d’entre elles, une femme de 93 ans, a dit ceci : « Je sais que je peux appeler n’importe lequel d’entre vous à 2 heures du matin, sans même devoir m’excuser, dans la mesure où je ressens le besoin de tout type d’assistance. » Que ce soit la nécessité de prier, d’apporter un soutien pratique ou la présence de quelqu’un requise en cas de besoin, ces amis sont inconditionnellement solidaires. On perçoit le même sentiment d’engagement dans la lettre de Paul adressée aux disciples de Christ à Colosses. En écrivant depuis sa prison à Rome, Paul dit qu’il envoie Tychique et Onésime pour les encourager (COL 4.7-9). Aristarque, Marc et Justus envoient leurs salutations (V. 10,11). Épaphras « ne cesse de combattre pour vous dans ses prières, afin que vous teniez bon, comme des hommes faits, pleinement disposés à faire toute la volonté de Dieu » (V. 12). Voilà des témoignages audacieux d’un soutien pratique et d’un amour profond. Faites-vous partie d’un « groupe d’amis à 2 heures du matin » ? Le cas échéant, soyez reconnaissant pour la fidélité de ces amis. Sinon, demandez au Seigneur de vous connecter à une autre personne avec laquelle vous pourrez partager un engagement dans la prière et le soutien mutuel. Je pense que d’autres personnes ne tarderont pas à se joindre à vous. Témoignez l’amour de Christ à votre prochain. Absolument. En tout temps. En tout lieu. Au nom de Jésus ! David - Pain Quotidien