Pourquoi le conducteur en état d’ébriété se sort-il indemne d’un accident alors que sa victime sobre est gravement blessée ? Pourquoi des individus méchants prospèrent-ils tandis que de bonnes gens souffrent ? Combien de fois vous est-il arrivé d’être si déconcerté par les événements dans votre vie que vous avez crié : « Dieu s’en fiche ou quoi ? » Habakuk a soulevé cette même question en voyant la situation pénible en Juda, où la méchanceté et l’injustice étaient rampantes (HA 1.1-4). Sa confusion l’a poussé à demander à Dieu à quel moment il daignerait agir pour redresser les torts. La réponse de Dieu a tout simplement été atterrante. Dieu a répondu qu’il utiliserait les Chaldéens pour corriger Juda. Les Chaldéens étaient connus pour leur cruauté (V. 7). Ils étaient enclins à la violence (V. 9) et adoraient uniquement leurs prouesses militaires et leurs faux dieux (V. 10,11). Dans des moments où nous ne comprenons pas les voies de Dieu, nous devons faire confiance à son caractère immuable. C’est exactement ce qu’a fait Habakuk. Il a cru que Dieu est un Dieu de justice, de miséricorde et de vérité (PS 89.14). Dans le processus, il a appris à voir ses circonstances avec le caractère de Dieu comme cadre de référence, au lieu de considérer le caractère de Dieu à partir du contexte de ses propres circonstances. Il en a conclu : « L’Éternel, le Seigneur, est ma force ; il rend mes pieds semblables à ceux des biches, et il me fait marcher sur mes lieux élevés » (HA 3.19). Chia - Pain Quotidien