Pendant la Seconde Guerre mondiale, de petites boussoles ont sauvé la vie de 27 marins à 300 miles des côtes de la Caroline du Nord. Waldemar Semenov, un marin marchand à la retraite, servait comme ingénieur assistant à bord du SS Guide Alcoa, quand un sous-marin allemand a fait surface et a ouvert le feu sur le navire. Le bateau touché a pris feu et s’est mis à sombrer. Semenov et son équipage ont mis à l’eau les canots de sauvetage équipés de boussoles et les ont utilisés pour regagner les voies maritimes près de la côte. Trois jours plus tard, les hommes ont été secourus. Le psalmiste rappelle au peuple de Dieu que sa Parole est une boussole digne de confiance. Il la compare à une lampe. À cette époque, la lueur vacillante projetée par une lampe à l’huile d’olive suffisait à peine à indiquer au voyageur son prochain pas. Pour le psalmiste, la Parole de Dieu est une lampe offrant assez de lumière pour éclairer le chemin de ceux qui suivent Dieu (PS 119.105). Lorsque le psalmiste errait dans l’obscurité sur un chemin chaotique de la vie, il a cru, à juste titre, que Dieu, par la direction de sa Parole, lui fournirait une orientation. Lorsque nous perdons nos repères dans la vie, nous pouvons compter sur notre Dieu, qui nous donne sa Parole digne de confiance telle une boussole et l’utilise pour nous conduire dans une communion plus profonde avec lui. Marvin - Pain Quotidien