La nageuse américaine Dara Torres a eu une carrière remarquable, ayant participé à cinq Jeux Olympiques différents, de 1984 à 2008. À la fin de sa carrière, Torres a battu le record des États-Unis sur le 50 mètres nage libre ; 25 ans plus tard, elle détient toujours ce record. Mais sa vie n’a pas toujours été faite de médailles et de records. Torres a également rencontré des obstacles dans sa carrière sportive : blessures, interventions chirurgicales, outre le fait d’être deux fois plus âgée que la plupart des autres concurrentes. Elle a dit : « Je voulais gagner à tout prix, tous les jours, depuis que j’étais enfant… Je suis également consciente que les revers sont salutaires ; ils alimentent de nouveaux rêves. » « Les revers sont salutaires » : voilà une grande leçon de vie ! Les difficultés de Torres l’ont motivée à atteindre de nouveaux sommets. Elles présentent aussi un bénéfice spirituel. Pour reprendre les propos de Jacques, « regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience » (JA 1.2,3). Adopter ce point de vue sur les difficultés de la vie n’est pas facile, mais c’est utile. Les épreuves nous donnent l’occasion d’approfondir notre relation avec Dieu. Elles nous permettent également d’apprendre des leçons que le succès ne saurait nous enseigner ; elles développent en nous le genre de patience qui compte sur Dieu et s’attend à lui pour recevoir la force d’endurer l’épreuve. Le psalmiste nous rappelle : « Espère en l’Éternel ! Fortifie-toi et que ton coeur s’affermisse ! Espère en l’Éternel ! » (PS 27.14.) Bill - Pain Quotidien