En route vers un rendez-vous important, je me suis demandé si j’avais pris le bon train. Je n’avais jamais fait ce trajet auparavant et j’avais négligé de m’enquérir de l’itinéraire à suivre. Vaincu par l’incertitude et le doute, je suis descendu à la station suivante – où j’ai appris que j’avais bien emprunté le bon train ! Cet incident m’a rappelé que le doute peut nous dérober notre paix et notre confiance. Pendant un certain temps, je n’ai pas eu l’assurance de mon salut, mais Dieu m’a aidé à affronter mes doutes. Plus tard, après que j’ai eu raconté ma conversion à quelqu’un et que je lui ai affirmé ma certitude d’aller au ciel, cette personne m’a demandé comment je pouvais en être convaincu. Humblement, mais avec confiance, je lui ai cité le verset dont Dieu s’était servi pour me persuader : « Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu » (1 JN 5.13). Dieu nous promet que, par la foi en son Fils, Jésus, nous avons déjà la vie éternelle : « Dieu nous a donné la vie éternelle, et […] cette vie est dans son Fils » (V. 11). Cette assurance renouvelle notre foi, nous réconforte lorsque nous sommes découragés et nous encourage quand nous doutons. Lawrence - Pain Quotidien