Selon le catéchisme de Westminster, le but ultime de l’homme est de glorifier Dieu et de jouir de sa présence pour toujours. L’Écriture nous exhorte à maintes reprises à rendre grâces, à louer et à adorer le Dieu vivant. Quand nous honorons le Seigneur, nous le célébrons comme la source de laquelle découle toute bonté. En célébrant Dieu de tout notre coeur, nous nous trouvons dans l’état heureux pour lequel nous avons été créés. Comme un magnifique coucher de soleil ou une scène pastorale paisible nous rappellent la majesté du Créateur, la louange nous unit spirituellement à lui. Le psalmiste affirme : « L’Éternel est grand et très digne de louange […] L’Éternel est près de tous ceux qui l’invoquent » (PS 145.3,18). Dieu n’a pas besoin de notre louange, mais nous avons besoin de le louer. En goûtant sa présence, nous assimilons la joie de son amour infini et nous nous réjouissons en celui qui est venu nous racheter et nous restaurer. « Il y a d’abondantes joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite » (PS 16.11) nous remémore le psalmiste. Dennis - Pain Quotidien