Lors d’un voyage d’affaires, mon mari venait de s’installer dans sa chambre d’hôtel quand il a entendu un drôle de bruit. Sortant dans le corridor, il s’est mis à en chercher la source et a entendu quelqu’un qui criait depuis une chambre voisine. Un employé de l’hôtel s’étant joint à lui, ils ont découvert qu’un client s’était enfermé dans la salle de bains de sa chambre. Le loquet avait mal fonctionné et l’homme prisonnier avait été pris de panique. Il croyait étouffer et avait crié à l’aide. De temps à autre, nous nous sentons prisonniers. Nous frappons alors sur la porte, tirons la poignée, mais n’arrivons pas à nous libérer. Nous avons besoin d’une aide extérieure, comme l’homme dans l’hôtel. Pour la recevoir, il nous faut reconnaître que nous sommes impuissants. Nous regardons parfois en nous pour y découvrir la solution à nos problèmes, mais la Bible affirme que le coeur est tortueux par-dessus tout (JÉ 17.9). En fait, nous sommes souvent la cause de nos problèmes. Heureusement, « Dieu est plus grand que notre coeur, et il connaît toutes choses » (1 JN 3.20). Le cas échéant, il sait exactement comment nous venir en aide. Les changements de coeur durables et le progrès véritable trouvent leur source en Dieu. En lui faisant confiance et en vivant pour lui plaire, nous pouvons nous épanouir et être libres. Jennifer - Pain Quotidien