La tour de l’horloge du palais de Westminster, qui abrite la cloche que l’on appelle Big Ben, compte au nombre des monuments les plus iconiques de Londres, en Angleterre. Selon la tradition, la mélodie de sa sonnerie aurait été inspirée d’un des airs du Messie de Händel : « Je sais que mon Rédempteur vit ». On en est venu à mettre des paroles en anglais sur cet air, que l’on a affichées dans la salle de l’horloge : Dieu tout-puissant, sois notre guide en cette heure. Affermis nos pas, de sorte que sûrs ils demeurent. Ces paroles font allusion au Psaume 37 : « L’Éternel affermit les pas de l’homme, et il prend plaisir à sa voie ; s’il tombe, il n’est pas terrassé, car l’Éternel lui prend la main » (V. 23,24). Vous remarquerez à quel point Dieu s’investit dans le vécu de chacun de ses enfants : « [Il] prend plaisir à sa voie » (V. 23). Ce à quoi le verset 31 ajoute : « La loi de son Dieu est dans son coeur ; ses pas ne chancellent point. » C’est extraordinaire ! Le Créateur même de l’univers non seulement nous tient la main et nous vient en aide, mais encore il s’intéresse au plus haut point à chacun des instants de notre vie. Rien d’étonnant à ce que Pierre nous ait lancé avec assurance l’invitation suivante : « [Et] déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous » (1 PI 5.7). Comme l’assurance de son grand intérêt pour nous raisonne dans notre coeur, nous trouvons le courage de triompher de tout. Bill - Pain Quotidien