Le service religieux était toujours en cours, et des visiteurs étaient présents ce matin-là. Le prédicateur n’en était rendu qu’à la moitié de son sermon lorsque j’ai remarqué que l’une de nos visiteuses s’était levée et se dirigeait vers la sortie. Curieux et préoccupé, je suis sorti lui parler. « Vous nous quittez déjà », lui ai-je dit, en m’approchant d’elle. « Y a-t-il un problème que je pourrais vous aider à résoudre ? » Elle m’a répondu franchement en allant droit au but : « Oui, mon problème, c’est ce sermon ! Je n’accepte pas ce que le prédicateur est en train de dire. » Il venait de dire que, peu importe tout ce que l’on accomplit dans la vie, le mérite et les éloges en reviennent à Dieu. La femme a ajouté en marmonnant : « J’ai quand même un peu de mérite pour mes réalisations ! » Je lui ai donc expliqué ce que le pasteur voulait dire. Les gens méritent effectivement d’être récompensés et estimés à leur juste valeur pour leurs réalisations. Reste que même nos dons et nos talents nous viennent de Dieu, si bien que c’est à lui qu’en revient la gloire. Même Jésus, le Fils de Dieu, a dit : « [Le] Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père » (JN 5.19). Il a dit à ses disciples : « [Sans] moi vous ne pouvez rien faire » (15.5). Nous reconnaissons que le Seigneur est celui qui nous aide à tout accomplir. Lawrence - Pain Quotidien