Lors de la réception de mariage de son fils, mon ami Bob a offert des conseils et des encouragements aux nouveaux mariés. Dans son allocution, il a parlé d’un entraîneur de football d’une ville de la région qui, chaque fois que son équipe perdait un match, gardait le score perdant affiché au tableau indicateur pendant toute la semaine pour rappeler à l’équipe son échec. Bien que cela puisse être une bonne stratégie à adopter au football, il s’agit d’une stratégie épouvantable à employer dans le mariage, comme Bob a eu la sagesse de le préciser. Lorsque votre conjoint ou conjointe vous contrarie ou vous déçoit d’une façon ou d’une autre, renoncez à toujours attirer l’attention sur son échec. Éteignez le tableau indicateur. Quel formidable conseil ! La Bible abonde en commandements nous incitant à nous aimer les uns les autres et à faire fi des erreurs. Elle nous rappelle que l’amour « ne soupçonne point le mal » (1 CO 13.5) et que nous devrions nous montrer disposés à nous pardonner les uns les autres, « comme Dieu [nous] a pardonné en Christ » (ÉP 4.32). Je suis très reconnaissant à Dieu d’éteindre le tableau indicateur quand je fais une erreur. Si nous nous repentons, il ne se contente pas de nous pardonner, mais encore il éloigne de nous notre péché autant que l’orient est éloigné de l’occident (PS 103.12). Pour Dieu, le pardon signifie que notre péché a disparu de sa vue et de son esprit. Il nous accorde ainsi la grâce de pardonner à ceux de notre entourage. Joe - Pain Quotidien