Le fils de mon amie a décidé un jour de porter un maillot de sport par-dessus ses vêtements d’école. Il désirait ainsi démontrer son soutien à son équipe préférée, qui allait disputer un match important le soir même. Avant de quitter la maison, il a mis quelque chose sur son maillot : une chaîne à pendentif portant l’inscription « Jesus ». Par ce simple geste, il a illustré une vérité plus profonde : Jésus mérite de passer avant tout le reste. Jésus est au-dessus de tout et règne sur tout. « Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui » (COL 1.17). Jésus domine sur toute la création (V. 15,16). Il est « la tête du corps de l’Église » (V. 18). Pour cette raison, il devrait venir au premier rang de toutes choses. Lorsque nous accordons à Jésus la première place d’honneur dans chacune des sphères de notre vie, cette vérité devient visible pour ceux de notre entourage. Au travail, oeuvrons-nous d’abord pour Dieu ou seulement dans l’espoir de plaire à notre employeur (3.23) ? Les normes divines transparaissent-elles dans notre façon d’interagir avec les gens (V. 12-14) ? Au fil de notre vie et dans nos loisirs préférés, faisons-nous passer Dieu en premier ? Lorsque Jésus exercera la plus grande influence sur toute notre vie, il occupera alors la place qui lui revient de droit dans notre coeur. Jennifer - Pain Quotidien