Je me plais à visiter des musées comme la National Gallery de Londres et la galerie d’État Tretyakov de Moscou. Bien que la plupart des oeuvres y étant exposées soient à couper le souffle, certaines me laissent perplexe. Je regarde des éclaboussures de couleurs qui me semblent apparaître au hasard sur des toiles et je me rends compte que je n’ai pas la moindre idée de ce que je contemple, même si l’artiste est passé maître dans son art. Il arrive parfois que nous ayons le même sentiment devant certains passages bibliques. Nous nous demandons : Est‑ce même possible de les comprendre ? Par où commencer ? Les paroles de Paul pourraient peut‑être nous venir en aide : « Or, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l’espérance » (RO 15.4). Dieu nous a fait don de la Bible pour nous instruire et nous encourager, et de l’Esprit pour nous aider à connaître sa pensée. Jésus a dit qu’il nous envoyait l’Esprit pour nous « [conduire] dans toute la vérité » (JN 16.13). Un fait que Paul confirme : « Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce » (1 CO 2.12). Avec l’aide de l’Esprit, nous pouvons aborder la Bible avec assurance, en sachant que dans ses pages Dieu veut que nous apprenions à les découvrir, lui et ses voies. Bill - Pain Quotidien