Sous la supervision de Néhémie, les ouvriers israélites rebâtissaient la muraille entourant Jérusalem. À michemin des travaux, cependant, ils ont appris que leurs ennemis complotaient pour s’attaquer à Jérusalem. Or, cette nouvelle a eu pour effet de démoraliser ces ouvriers déjà épuisés. Néhémie se devait donc de faire quelque chose. Il a d’abord prié et mis en poste de nombreux gardes dans des lieux stratégiques. Puis il a armé ses ouvriers : « Ceux qui bâtissaient la muraille, et ceux qui portaient ou chargeaient les fardeaux, travaillaient d’une main et tenaient une arme de l’autre » (NÉ 4.17,18). Nous qui bâtissons le royaume de Dieu devons nous armer pour contrer les attaques de Satan, notre ennemi spirituel. Nous avons l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu, pour protection. Sa mémorisation et sa méditation nous permettent de « tenir ferme contre les ruses du diable » (ÉP 6.11). Si nous croyons qu’il importe peu d’oeuvrer pour Dieu, nous devrions nous appuyer sur la promesse selon laquelle ce que nous faisons pour Jésus durera l’éternité (1 CO 3.11‑15). Si nous craignons d’avoir trop péché pour que Dieu nous utilise, nous devons nous remémorer le pardon divin obtenu par le pouvoir du sang de Jésus (MT 26.28). Et si nous redoutons d’échouer en tentant de servir Dieu, il suffit de nous rappeler que Jésus nous a dit que nous porterons beaucoup de fruit si nous demeurons en lui (JN 15.5). La Parole de Dieu est notre défense divine. Jennifer - Pain Quotidien