Lorsque j’étais enfant, j’avais parmi mes livres préférés Anne… La Maison aux pignons verts, de Lucy Maud Montgomery. Dans un passage étonnant, la jeune Anne met une potion médicamentée pour la peau au lieu de la vanille dans le gâteau qu’elle est en train de confectionner. Après coup, elle explique avec espoir à sa tutrice au visage impassible : « Marilla, n’est-il pas merveilleux de penser que demain commence une journée dépourvue de bêtises ? » J’aime cette pensée, à savoir que demain est une nouvelle journée nous permettant de recommencer à zéro. Nous faisons tous des bêtises. Par contre, malgré nos péchés, c’est le pardon de Dieu qui nous offre la possibilité de commencer chaque journée sur un bon pied. Lorsque nous nous repentons de nos péchés, il choisit de les oublier (JÉ 31.34 ; HÉ 8.12). Certains d’entre nous avons fait de mauvais choix dans la vie, mais nos paroles et nos actions passées n’ont pas à définir notre avenir aux yeux de Dieu. Un nouveau départ est toujours possible. En lui demandant de nous pardonner, nous faisons un premier pas vers la restauration de notre relation avec lui et avec les autres : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » (1 JN 1.9). Les compassions de Dieu se renouvelant chaque matin (LA 3.23), un recommencement à zéro quotidien est possible. Cindy - Pain Quotidien