Rebecca est montée sur l’estrade lors d’une conférence, et la première phrase qu’elle a prononcée dans le micro a fait écho dans toute la salle. Un peu déconcertée par l’écho qui lui revenait, elle a dû régler la chaîne audio défectueuse et s’efforcer de faire abstraction de cet écho incessant. Imaginez ce que ce serait d’entendre répéter tout ce que nous disons ! Ce ne serait pas si terrible de nous entendre répéter : « Je t’aime », « J’ai eu tort », « Merci, Seigneur » ou : « Je prie pour toi. » Par contre, nos paroles ne sont pas toujours aussi merveilleuses, douces et gentilles. Que dire des accès de colère et des phrases assassines que personne ne souhaite entendre une seule fois, encore moins deux – ces paroles que nous aimerions tant reprendre ? Comme David, le psalmiste, nous désirons ardemment que le Seigneur exauce sa prière pour nous aussi : « Éternel, met une garde à ma bouche, veille sur la porte de mes lèvres » (PS 141.3). Et heureusement, c’est précisément ce que le Seigneur veut faire. Il peut nous aider à maîtriser nos paroles, car il est en mesure de mettre une garde à nos lèvres. Le Seigneur nous enseignera avec patience à régler notre propre chaîne audio en prêtant attention à nos paroles et en priant pour nous exprimer d’une manière digne de lui. Et cela, jusqu’à ce que nous acquérions la maîtrise de soi. Le meilleur de tout, c’est qu’il nous pardonnera nos faux pas et se réjouira de notre désir d’obtenir son aide. Anne - Pain Quotidien