L’anthropologue Anthony Graesch dit que l’extérieur d’un frigo révèle ce qui importe aux gens. Au cours d’une étude portant sur les familles de Los Angeles, Graesch et ses collègues ont noté qu’en moyenne 52 éléments étaient affichés sur le frigo des sondés – y compris des horaires scolaires, des photos de famille, des dessins d’enfant et des aimants inspirants. Graesch appelle le frigo « une carte de mémoire familiale ». Il se peut que le Seigneur emploie quelque chose de tangible comme une photo ou un souvenir, ou encore un verset biblique pour nous rappeler sa fidélité et nous inciter à obéir à sa Parole. Lorsque Moïse s’est adressé aux Israélites juste avant leur entrée dans le pays de Canaan, il les a exhortés à garder tous les commandements que Dieu leur avait donnés : « Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage […] Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes » (DE 6.7,9). Le fait d’accorder à la Parole de Dieu une place de choix bien en vue dans leur maison et leur coeur constituait un rappel quotidien puissant de la nécessité de « [se garder] d’oublier l’Éternel, qui [les avait] fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude » (V. 12). Aujourd’hui, le Seigneur nous encourage à nous rappeler qu’en obéissant à sa Parole, nous pouvons compter sur sa fidélité empreinte de tendresse dans tout ce qui nous attend. David - Pain Quotidien