Un groupe de femmes de prière de mon pays se réunit chaque mois afin de prier pour le Ghana et d’autres pays d’Afrique. Interrogée sur les raisons de leurs prières incessantes pour les nations, leur directrice Gifty Dadzie a répondu : « Regardez autour de vous, écoutez les actualités. Nos nations souffrent : la guerre, les catastrophes, les maladies et la violence menacent d’éclipser l’amour de Dieu pour l’humanité et ses bénédictions envers nous. Nous croyons que Dieu intervient dans les affaires des nations, si bien que nous le louons pour ses bénédictions et implorons son action. » La Bible nous révèle en effet que Dieu participe aux affaires des nations (2 CH 7.14). Or, Dieu fait collaborer des gens ordinaires à ses interventions. Sans nous confier forcément des tâches importantes, il nous permet de contribuer à apporter la paix et la justice qui « élève une nation » (PR 14.34). Cela est possible au moyen de la prière. Paul a d’ailleurs écrit : « J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté » (1 TI 2.1,2). Comme le psalmiste a exhorté les Israélites à « [demander] la paix de Jérusalem » (PS 122.6), prions aussi pour la paix et la guérison de notre nation. Sachant que, si nous prions avec humilité, délaissons la méchanceté et cherchons la face de Dieu, il nous entend. Lawrence - Pain Quotidien