Vos meilleurs jours sont‑ils derrière ou devant vous ? Sachez que le regard que nous posons sur la vie – et notre réponse à cette question – est susceptible de changer avec le temps. Jeunes, nous regardions devant en aspirant à devenir adultes. Plus vieux, nous regrettons de ne pas pouvoir retourner dans le passé. Par contre, si nous marchons avec Dieu, quel que soit notre âge, le meilleur reste à venir ! Au cours de sa longue vie, Moïse a été témoin des exploits de Dieu. Or, le Seigneur a accompli nombre d’entre eux au cours de la vieillesse de son serviteur. Rappelons‑nous que Moïse avait 80 ans quand il a affronté Pharaon et qu’il a vu Dieu délivrer miraculeusement son peuple de l’esclavage (EX 3 – 13). Moïse a vu de ses propres yeux la mer Rouge s’ouvrir devant lui et la manne tomber du ciel. Il a même parlé à Dieu « face à face » (14.21 ; 16.4 ; 33.11). Moïse a vécu toute sa vie dans l’expectative de ce que Dieu allait faire (HÉ 11.24‑27). Même s’il avait 120 ans à la fin de son passage ici‑bas, il comprenait néanmoins que sa vie avec Dieu ne faisait que commencer et qu’il ne verrait jamais le bout de la grandeur et de l’amour de l’Éternel. Malgré notre âge « [le] Dieu d’éternité est un refuge, et sous ses bras éternels est une retraite » (DE 33.27) qui nous permet de vivre fidèlement chacune de nos journées dans sa joie. James - Pain Quotidien