En vieillissant, Jean, le disciple que Jésus aimait, en est venu à centrer de plus en plus ses enseignements sur l’amour divin dans ses trois épîtres. Dans son livre intitulé Knowing the Truth of God’s Love (Connaître la véracité de l’amour divin), Peter Kreeft cite une vieille légende selon laquelle un des jeunes disciples de Jean serait venu un jour se plaindre ainsi à lui : « Pourquoi ne parles‑tu de rien d’autre ? » Ce à quoi Jean aurait répondu : « Parce qu’il n’y a rien d’autre. » L’amour de Dieu réside au coeur de la mission et du message de Jésus. Dans son évangile éponyme, Jean a rapporté les paroles suivantes : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (JN 3.16). L’apôtre Paul nous dit clairement que l’amour de Dieu réside au centre de notre mode de vie. De plus, il nous rappelle que « ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus‑Christ notre Seigneur » (RO 8.38,39). L’amour de Dieu est si fort, si accessible et si réconfortant que nous pouvons amorcer chaque jour en sachant que les bonnes choses sont des présents venant de sa main et que nous pouvons surmonter les défis par sa force, car c’est son amour qui compte le plus dans la vie. Bill - Pain Quotidien