Il n’y a pas très longtemps, je suis allé faire modifier des vêtements chez une couturière. En entrant dans son atelier, ce que j’ai vu sur les murs m’a encouragé. Un panneau disait, en anglais : « Nous pouvons réparer vos vêtements, mais Dieu seul peut réparer votre coeur. » Tout près une toile illustrait Marie de Magdala pleurant d’angoisse tandis que Christ était sur le point de se révéler à elle. Un autre panneau disait, toujours en anglais : « Besoin de prière ? Permettez‑nous de prier pour vous. » La propriétaire m’a dit qu’elle exploitait sa petite entreprise depuis quinze ans : « Nous nous étonnons sans cesse de toute l’oeuvre que le Seigneur a pu accomplir par les énoncés de foi que nous avons affichés en divers endroits. Il y a un certain temps, quelqu’un a accepté Christ comme son Sauveur ici même. C’est extraordinaire de voir Dieu à l’oeuvre. » Je lui ai alors révélé que j’étais aussi chrétien et je l’ai félicitée de ce qu’elle parlait de Christ dans son milieu de travail. Ce n’est pas donné à tous de faire preuve d’une telle audace dans son milieu professionnel, mais nous pouvons néanmoins trouver de nombreux moyens créatifs et pratiques de témoigner aux autres un amour, une patience et une gentillesse inattendus partout où nous sommes. Depuis que je suis sorti de cet atelier, je réfléchis à tous les moyens que nous avons de vivre l’affirmation de notre Seigneur : « Vous êtes la lumière du monde » (MT 5.14). Dennis - Pain Quotidien