Durant une promenade dans un parc du quartier, mes enfants et moi avons rencontré des chiens en liberté. Leur propriétaire ne semblait pas remarquer que l’un d’eux s’était mis à intimider mon fils. Celui‑ci tentait de le chasser, mais avec pour seul résultat d’inciter l’animal à le déranger encore plus. Mon fils a alors fini par céder à la panique. Il s’est éloigné de plusieurs mètres au pas de course, mais le chien l’a suivi. La poursuite a continué jusqu’à ce que je crie à mon fils : « Cours vers moi ! » Mon fils a alors rebroussé chemin et s’est calmé, puis le chien a fini par décider d’aller faire ses bêtises ailleurs. Il y a des moments dans la vie où Dieu nous appelle ainsi à lui : « Cours vers moi ! » Quelque chose qui nous trouble est sur nos talons. Plus nous cherchons à nous en éloigner au plus vite, plus cette chose se rapproche de nous. Nous ne parvenons pas à la semer. Nous avons trop peur de nous retourner et de l’affronter par nous‑mêmes. En réalité, nous ne sommes toutefois pas seuls. Dieu est là, prêt à nous venir en aide et à nous réconforter. Tout ce que nous avons à faire, c’est de nous détourner de ce qui nous fait peur pour courir dans sa direction. Sa Parole nous dit : « Le nom de l’Éternel est une tour forte ; le juste s’y réfugie, et se trouve en sécurité » (PR 18.10). Jennifer - Pain Quotidien