Notre fils et notre belle‑fille ont eu une urgence. Notre petit‑fils Cameron avait contracté une bronchopneumonie, si bien qu’il leur fallait le conduire à l’hôpital. Ils nous ont alors demandé si nous pouvions passer prendre leur fils de cinq ans, Nathan, à son école pour le ramener à la maison, ce que Marlene et moi étions heureux de faire. Lorsque Nathan est monté dans la voiture, Marlene lui a demandé : « Es‑tu surpris que nous venions te chercher aujourd’hui ? » Ce à quoi il a répondu : « Non ! » Quand nous avons voulu savoir pourquoi, il nous a indiqué : « Parce que je sais tout ! » Un enfant de cinq ans peut prétendre tout savoir, mais nous qui sommes un peu plus vieux savons pertinemment que la réalité est tout autre, car nous avons souvent plus de questions que de réponses. Nous nous interrogeons quant aux pourquoi, aux quand et aux comment de la vie – oubliant souvent que, même si nous ne savons pas tout, c’est tout le contraire pour Dieu. Le Psaume 139 parle de l’intime connaissance que notre Dieu omniscient a de chacun de nous : « Tu sais quand je marche et quand je me couche, et tu pénètres toutes mes voies » (V. 3). Quel réconfort de savoir que Dieu nous aime à la perfection, qu’il est bien conscient de ce qui nous attend demain et qu’il nous apportera la meilleure aide qui soit en toute situation ! Nos connaissances ont beau être limitées, celle que nous avons de Dieu comptera toujours plus que tout. Il est digne de confiance. Bill - Pain Quotidien