D’une voix tremblante, elle a expliqué les problèmes qu’elle vivait avec sa fille. S’inquiétant des amis douteux de son adolescente, cette mère soucieuse a confisqué le téléphone cellulaire de sa fille et l’a surveillée dans toutes ses sorties. Or, leur relation n’a semblé qu’empirer. En discutant avec la jeune fille, j’ai découvert qu’elle chérissait sa mère, mais qu’elle désirait ardemment se libérer de l’amour étouffant de celle‑ci. En tant qu’êtres imparfaits, nous avons tous des combats relationnels à mener. Que nous soyons parent ou enfant, célibataire ou marié, nous avons du mal à bien exprimer notre amour, à faire et à dire la bonne chose au bon moment. Il nous faut apprendre à mieux aimer tout au long de notre vie. Dans 1 Corinthiens 13, l’apôtre Paul souligne ce à quoi ressemble l’amour parfait. Ses normes sont admirables, mais on peut se sentir tout à fait intimidé devant la mise en pratique de ce type d’amour. Par bonheur, nous avons Jésus pour nous servir d’exemple. En interagissant avec des gens aux besoins et aux problèmes variés, il nous a démontré à quoi ressemble l’amour parfait en action. En marchant à ses côtés, tout en restant dans son amour et en enracinant notre esprit dans sa Parole, nous refléterons de plus en plus sa ressemblance. Nous continuerons de faire des erreurs, mais Dieu peut les racheter et tirer avantage de toute situation, car son amour « supporte tout » et « ne périt jamais » (V. 7,8). Chia - Pain Quotidien