David en avait tracé les plans, conçu les meubles et trouvé les matériaux. Or, même s’il avait tout prévu (Voir 1 CH 28.11‑19), la construction du premier Temple de Jérusalem est attribuée à Salomon, et non à lui. Dieu lui avait dit : « Ce ne sera pas toi » (1 CH 17.4), car il avait choisi Salomon, son fils, pour bâtir le Temple. David a réagi de façon exemplaire à ce déni divin, se concentrant sur ce que Dieu ferait plutôt que sur ce qu’il ne pouvait lui‑même faire (1 CH 17.16‑25). Nourrissant une attitude de reconnaissance, il a tout fait pour rallier des hommes capables à la cause de la construction du Temple sous Salomon (Voir 1 CH 22). Le commentateur biblique J. G. McConville a écrit : « Il arrive souvent que nous devions accepter que le travail que nous aurions tant aimé accomplir en matière de service chrétien ne soit pas celui pour lequel nous avons été le mieux formés ni celui auquel Dieu nous a appelés en réalité. Il se peut que nous soit confié, comme cela a été le cas de David, un travail préparatoire conduisant à quelque chose de manifestement plus grand. » David cherchait la gloire de Dieu, et non la sienne. Il a fidèlement veillé à ce que le Temple de Dieu se réalise, créant un solide fondement à celui qui viendrait après lui pour achever le travail. Comme lui, puissions‑nous accepter d’accomplir les tâches que Dieu a choisi de nous confier et le servir d’un coeur reconnaissant ! Notre Dieu bienveillant est en train d’accomplir une chose « manifestement plus grande ». Chia - Pain Quotidien