Le signal de détresse international « S.O.S. » (Mayday) est toujours répété trois fois de suite, afin de veiller à ce que l’on comprenne clairement l’urgence de la situation qui représente une menace pour la vie. Alors officier radio en chef à l’aéroport Croydon de Londres, Frederick Stanley Mockford a créé ce signal en 1923. Or, ces installations maintenant fermées ont jadis enregistré un grand nombre de départs vers l’aéroport Le Bourget de Paris et d’arrivées en provenance de ce dernier. Selon le National Maritime Museum, Mockford aurait forgé le mot « Mayday » en déformant l’appel à l’aide en français m’aidez. Tout au long de sa vie, le roi David a dû surmonter des situations périlleuses qui lui semblaient sans issue. Durant son heure la plus sombre, David a malgré tout gardé confiance en Dieu : « Éternel, prête l’oreille à ma prière, sois attentif à la voix de mes supplications ! Je t’invoque au jour de ma détresse, car tu m’exauces » (PS 86.6,7). David voyait également au‑delà du danger immédiat, puisqu’il a demandé à Dieu de diriger ses pas : « Enseigne‑moi tes voies, ô Éternel ! Je marcherai dans ta fidélité. Dispose mon coeur à la crainte de ton nom » (V. 11). Une fois la crise passée, il a désiré continuer de marcher avec Dieu. Nos pires situations de vie peuvent avoir pour effet d’approfondir notre relation avec le Seigneur, et cela, dès que nous sollicitons son aide tant pour les surmonter que pour vivre au quotidien dans ses voies. David - Pain Quotidien