N’est‑il pas attachant de voir un enfant imiter ses parents ? Il nous arrive souvent de voir de jeunes garçons dans leur siège de voiture en train de s’imaginer au volant tout en gardant le conducteur à l’oeil pour voir ce que papa fera par la suite. Je me rappelle en avoir fait autant lorsque j’étais enfant. Rien ne me plaisait davantage que d’imiter mon père. Et je suis certain que de me voir ainsi copier ses actions l’amusait encore plus que moi. Je me plais à croire que Dieu en a éprouvé autant de voir son précieux Fils faire exactement ce que le Père faisait : secourir les gens perdus, venir en aide aux démunis et guérir les malades. Jésus a dit que « le Fils ne peut rien faire de lui‑même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement » (JN 5.19). Nous aussi sommes appelés à faire de même : « Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien‑aimés ; et marchez dans l’amour » (ÉP 5.1,2). Tandis que nous continuons de ressembler de plus en plus à Jésus, aspirons à aimer comme le Père aime, à pardonner comme il pardonne, à prendre soin d’autrui comme il le fait et à vivre d’une manière qui lui est agréable. C’est formidable de copier ses actions, par le pouvoir de l’Esprit, en sachant que cela nous vaudra pour récompense le sourire tendre et affectueux d’un Père bien‑aimé. Leslie - Pain Quotidien