Mon ami Norm Cook rentrait parfois chez lui avec une surprise pour sa famille. Dès son arrivée, il s’écriait : « Vous êtes pardonnés ! » Ce n’était pas que ses proches lui avaient causé du tort et avaient besoin de son pardon, mais plutôt que, même s’ils avaient sans doute péché toute la journée, ils en étaient pleinement pardonnés par la grâce de Dieu. L’apôtre Jean nous dit ceci au sujet de la grâce : « Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui‑même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous‑mêmes, et la vérité n’est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » (1 JN 1.7‑9). La métaphore « marchons dans la lumière » équivaut au fait de suivre Jésus. Jean insiste pour dire que le fait d’imiter Jésus avec l’aide de l’Esprit indique que nous nous sommes joints aux apôtres dans la communion de la foi. Nous sommes des chrétiens authentiques. Il nous exhorte toutefois par la suite à ne pas nous leurrer, car nous ferons forcément parfois de mauvais choix. La grâce nous est accordée néanmoins dans sa plénitude, en ce sens que nous pouvons nous saisir du pardon qui nous est nécessaire. Pas parfaits ; juste pardonnés par Jésus. Voilà la bonne nouvelle sur laquelle nous appuyer aujourd’hui ! Roper - Pain Quotidien