On l’appelle « L’empreinte du diable ». C’est une trace en forme de pied imprimée dans le granite d’une colline située derrière une église d’Ipswich, au Massachusetts. Selon la légende locale, cette « empreinte » y serait apparue à l’automne 1740, lorsque l’évangéliste George Whitefield aurait prêché avec une telle puissance que le diable aurait bondi sur ce rocher depuis le clocher de l’église en quittant la ville. Or, même s’il ne s’agit que d’une légende, cette histoire rappelle une vérité biblique encourageante que Jacques exprime ainsi : « Soumettez‑vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous » (JA 4.7). Dieu nous procure la force de résister à notre adversaire et aux tentations. La Bible nous dit que, par la grâce et l’amour que Jésus‑Christ déverse sur nous, « le péché n’aura point de pouvoir sur [nous] » (RO 6.14). Lorsque survient la tentation, nous devons courir à Jésus, qui nous accordera la force de tenir bon. Rien de ce que nous puissions avoir à surmonter ici‑bas ne saurait triompher de lui, car il a « vaincu le monde » (JN 16.33). Si nous nous soumettons à notre Sauveur, si nous cédons notre volonté à la sienne et si nous marchons dans l’obéissance à la Parole de Dieu, Christ nous viendra en aide. Si nous nous confions en lui plutôt que de céder à la tentation, il combattra lui‑même à notre place. En lui, nous avons donc déjà la victoire. James - Pain Quotidien