J’ai eu le privilège de prendre soin de ma mère durant ses traitements en maison de convalescence pour personnes atteintes du cancer. Or, même durant ses pires journées, elle lisait la Bible et priait pour les autres avant de sortir du lit. Elle passait chaque jour du temps avec Jésus, à exprimer sa foi par sa dépendance envers Dieu, ses gentillesses, ainsi que son désir d’encourager les gens et de prier pour eux. Sans jamais se rendre compte que la grâce bienveillante de Dieu illuminait son sourire, elle a communiqué l’amour de Dieu à son entourage jusqu’au jour où il l’a rappelée à lui. Après avoir passé quarante jours et quarante nuits à communier avec Dieu (EX 34.28), Moïse est redescendu de la montagne du Sinaï. Il était tout à fait inconscient que les moments intimes passés avec le Seigneur avaient changé son apparence (V. 29). Toutefois, les Israélites pouvaient voir que Moïse s’était entretenu avec Dieu (V. 30-32). Il a continué par la suite à rencontrer Dieu et à influencer la vie des gens de son entourage (V. 33-35). Il se peut qu’au fil du temps nos instants avec Dieu opèrent en nous une transformation à notre insu et qui ne deviendra jamais aussi apparente qu’elle l’était sur le visage rayonnant de Moïse. Reste qu’en passant du temps avec Dieu et en lui cédant notre vie de plus en plus chaque jour, nous pouvons refléter son amour. Dieu peut attirer des gens plus près de lui grâce à la manifestation de sa présence en nous et par nous. Dixon - Pain Quotidien