Mon entraînement se passait mal, si bien que ma dernière course de fond s’est avérée particulièrement décevante. J’en ai fait la moitié en marchant, et j’ai même dû m’asseoir une fois. J’avais l’impression d’avoir échoué un petit test. Puis je me suis rappelé que c’était justement le but de tout entraînement. Il ne s’agissait pas de réussir un test ou d’obtenir une note. Ce n’était qu’une chose que je devais faire, encore et encore, pour gagner en endurance. Peut-être vous sentez-vous mal à l’aise par rapport à une épreuve que vous vivez. Dieu permet que nous traversions des périodes éprouvantes pour améliorer notre musculature spirituelle et augmenter notre endurance. Du même coup, il nous enseigne à compter sur lui, et il nous purifie pour nous rendre saints, afin que nous devenions plus semblables à Christ. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que le psalmiste ait loué Dieu de ce qu’il avait raffiné les Israélites en les faisant passer par l’épreuve du feu et de l’eau (PS 66.10-12), soumis à l’esclavage et à l’exil. Dieu les a non seulement gardés et conduits dans un lieu d’une grande abondance, mais encore il les a purifiés chemin faisant. Durant l’épreuve, nous pouvons compter sur Dieu pour nous procurer force et persévérance. Il profite de nos périodes les plus éprouvantes pour nous raffiner. Leslie - Pain Quotidien