Lorsque je suis passée voir la famille de ma sœur, mes neveux se sont empressés de me montrer leur nouveau système de corvées, formé d’une série de tableaux Choropoly. Chaque tableau électronique coloré leur permet de faire le suivi de leurs corvées. Toute tâche bien faite autorise les enfants à appuyer sur un bouton vert, ajoutant ainsi des points à leur compte « dépenses ». Tout méfait, comme laisser la porte arrière ouverte, leur impose une amende déduite de leur total. Étant donné qu’un total élevé mène à de formidables récompenses comme du temps à passer à l’ordinateur – et que les méfaits mènent à la réduction de ce total –, mes neveux se sentent maintenant motivés à faire leurs corvées et à garder la porte fermée ! Ce système ingénieux m’a fait dire à la blague que j’aimerais bien posséder un outil motivationnel aussi enthousiasmant ! Reste que, bien entendu, Dieu nous a procuré la motivation. Plutôt que de simplement exiger notre obéissance, Jésus nous a promis que, si nous consacrions notre vie à le suivre, bien qu’elle nous coûterait, cette vie serait aussi faite d’abondance (JN 10.10). Vivre dans son royaume pour l’éternité vaut « au centuple » le prix à payer maintenant (MC 10.29,30). Il y a de quoi se réjouir du fait de servir un Dieu généreux, qui ne récompense ni ne punit selon des mérites humains. Il accepte de bon gré nos faibles efforts, se montrant patient et juste envers tous (Voir MT 20.116). Servons-le donc aujourd’hui comme il le mérite. Monica - Pain Quotidien